Ci-dessous l'intervention liminaire des élus de Solidaires Finances Publiques

Monsieur le Président,

Nous commencerons cette CAP en rappelant la situation catastrophique des effectifs des géomètres.

C'est uniquement par des recrutements à la hauteur des besoins dans les services que les missions foncières, cadastrales et topographiques pourront être réalisées.

C'est bien l'administration et le bureau métier qui décident des besoins et donc du niveau de recrutement. Nous dénonçons vigoureusement la Gestion Pitoyable des Effectifs des Emplois et des Compétences pour les géomètres de la DGFiP.

Qui peut croire qu'avec des promotions aussi ridicules en effectifs , on peut en même temps compenser les départs en retraite et résorber un déficit très conséquent et de longue date !

Nous vous rappelons quand même que nous avons obtenu dans le cadre du protocole de reconnaissance des agents de la DGFiP dans la page 3 article 1-2 renforcer les promotions inter-catégorielles
" Une attention particulière sera portée sur le recrutement de technicien géomètre pour l'année 2022."
Nous vous demandons donc pourquoi vous ne respectez pas l'engagement pris par le Directeur Général au nom de notre administration pour le recrutement des techniciens géomètres en 2022 ?

Les responsables de ces décisions sont ils uniquement déloyaux envers le Directeur Général, uniquement incompétents, ou bien veulent ils juste éradiquer les géomètres et leurs missions de la DGFiP ?

Nous demandons donc a minima l'appel intégral de toutes les listes complémentaires actuelles et à venir pour les géomètres (uniquement l'examen professionnel est sorti à ce jour avec un collègue en attente).

Pour les autres sujets comme nous sommes convoqués en CAP de non titularisation, nous préférons consacrer du temps à la défense du collègue dont l'avenir professionnel est en jeu aujourd'hui.

C'est la raison pour laquelle pour les sujets métiers, nous réitérons nos propos du dernier GT Métier du 8 novembre 2021 sur le Foncier Innovant.

Concernant la prochaine réforme de la scolarité des techniciens géomètres, nous gardons les débats pour le GT prévu le jeudi 10 mars 2022. Néanmoins, vous n'arrivez pas à nous convaincre sur l'utilité de réduire la scolarité de 18 à 12 mois.

De manière ironique nous le précisons, le seul intérêt est que cela permettra un redoublement en évitant l'enjambement entre deux scolarités.

Votons Solidaires Finances Publiques aux élections professionnelles de décembre 2022