Après être intervenu vigoureusement dès la parution des premiers résultats des concours 2020, Solidaires finances publiques n'a eu de cesse que d'intervenir au plus haut niveau pour faire en sorte que nos autorités administratives ne soient pas timides et demandent aux grands argentiers d'avoir encore plus de possibilités de recrutements.

Suite à la mise en place dès le 17 mars d'un Plan de continuité d’activité Covid-19 (PCA), le fonctionnement des services de la DGFiP est bouleversé et cela affecte le quotidien de chaque agent•e. Sur l'ensemble du territoire, des agent•es sont mobilisé•es pour assurer le plan de continuité d'activité, soit en se rendant sur leur lieu de travail habituel, soit en télétravaillant.

Ce n’est une information pour personne, même le gouvernement feint de l’ignorer : les qualifications des agent.es des Finances publiques augmentent. Dans sa charge et sa complexité, le travail ne cesse d’évoluer. Les agent.es ne cessent de s’adapter aux évolutions législatives, technologiques et organisationnelles. Au surplus, ils font face à un accroissement continu de la charge de travail, ce qui ne peut être contesté (notre dossier « La DGFiP, dix ans après » le démontre).

La CAP nationale pour l'accès au grade de contrôleur première classe par tableau d'avancement 2020 se déroulera les 26 et 27 novembre 2019.

L'administration publiera son projet national sur Ulysse le lundi 25 novembre à 14h.

Auparavant, chaque direction locale doit publier la liste préparée localement qui doit permettre à la Direction Générale de sélectionner les futur·es promu·es.

En raison des contraintes budgétaires, des collègues " pré-sélectionnés " au niveau local se verront écartés ultérieurement au niveau national, en raison de leur ancienneté trop faible, d'une légitime promotion !

Les directions locales ont l'obligation de fournir l'ensemble des documents préparatoires aux élu·es locaux. N'hésitez pas à les contacter.